Et si c’était transgénérationnel?

Impression de ne pas vivre votre vie, de ne pas être entièrement vivant, d’être bloqué dans un ou plusieurs domaines de votre vie (sentimentale, professionnelle, …), état dépressif, tristesse, mélancolie, colère, thématiques que vous ne parvenez pas à expliquer par votre vécu propre, maladies physiques ou troubles mentaux, symptômes, bizarrerie, …
Dans ce cas, il est intéressant de vous intéresser à votre « héritage » transgénérationnel. Pourquoi ? Même s’il ne s’en rend pas toujours compte, l’être humain est le résultat des générations et de l’histoire de ces générations. Il est dépendant des générations qui l’ont précédé et s’inscrit toujours au niveau d’une lignée familiale. Faisant partie de ce clan familial, nous avons des liens très forts qui nous rattachent à cette famille, même si nous n’en sommes pas conscients. Nous développons ainsi une fidélité/loyauté familiale inconsciente très puissante.
De par la transmission des traumas via l’ADN, de par la transmission de croyances sur soi et sur le monde, de par l’inconscient familial,… nous sommes les héritiers de toute une série de thématiques qui appartiennent à nos ancêtres. Thématiques que nous allons, par exemple, tenter de réparer à plusieurs niveaux :
- celui des naissances : programmer des naissances ou des conceptions pour remplacer des disparus importants ou des décès injustifiés, programmer des enfants de remplacement suite à un décès d’un autre enfant décédé, une fausse couche, un avortement… Peut s’installer alors pour l’enfant de remplacement une double contrainte : d’un côté, je dois faire le mort, ne pas bouger (déclarer une maladie par ex.) et d’un autre côté, j’ai envie de vivre ma vie. Je suis freiné, j’ai l’impression qu’il y a deux personnes en moi. Une personne qui veut vivre et l’autre qui est amorphe.
- des prénoms : qui suis-je sensé remplacer dans l’inconscient familial ? Quelle est son histoire ? Que suis-je en train de reproduire inconsciemment de son histoire ? Ses problèmes de couple ? Ses maladies ? Ses problèmes financiers ?...
- des noms de famille : Quel est son origine, sa signification ?
- du choix du métier : Ai-je fait le choix de mon métier en toute liberté et suis-je heureux dans mon travail ? Ou bien suis-je dans la réparation du passé ? Par ex. : un psychologue qui a inconsciemment choisi son métier en réparation d’une maladie mentale, d’un suicide,… dans la famille.
- des maladies et symptômes : parfois ils ne nous appartiennent pas mais sont hérités du clan familial. Mal-être, dépression, maladie auto-immune, fybromyalgie …
- de l’état d’esprit : je me sens seul, depuis toujours, je ne m’autorise pas à vivre, je ne prends pas de plaisir à vivre (car je dois par ex être fidèle au deuil, au drame), je n’ai pas le droit de m’amuser, je suis tout le temps triste, il n’y a pas de joie dans ma vie …
- des croyances à l’origine des problèmes de poids : « tout le monde dans la famille est fort, je dois l’être aussi », « le physique est très important dans la famille, je dois être parfait(e) », …
- des blocages dans la construction de notre propre vie (malheureux(se) en couple, difficulté de fonder une famille, peur de l’abandon, problèmes financiers perpétuels ou à répétition, …).
- des peurs non justifiées par son propre vécu (ex. : peur du milieu médicale, des piqûres, des grossesses, des accouchements, …).
- des répétitions tant que l’on n’a pas travaillé sur ces thématiques telles que les hontes et les choses douloureuses de l’époque et dont le vécu émotionnel n’a pas pu être digéré à ce moment-là : viol, vol, meurtre, hôpital psychiatrique, prison, perte d’argent, faillite, traitrise, inceste, enfant illégitime, tromperie, …
- des descendants d’ancêtres ayant vécus la guerre, la shoah, un traumatisme collectif (avec pour conséquence pour les descendants : maladie mentale, anxiété perpétuelle, …).

Nous souffrons de souffrances non traitées, passées depuis des générations. Ce sont des valises que l’on porte et qui nous écrasent. Que nous le voulions ou non, nous sommes liés à nos familles, et en général, on fait la même chose que nos ancêtres ou on fait juste l’inverse, mais ce n’est pas être libre. Se choisir soi, son propre chemin est difficile, mais on ne peut pas porter le poids, la souffrance de nos ancêtres toute notre vie. Et c’est ici que ce travail transgénérationnel prend tout son sens et trouve son utilité. Rechercher les racines est très important et parfois même essentiel. Il y a des personnes que l’on ne peut libérer de leur problème tant qu’on n’a pas été chercher ce qui s’est passé dans leur passé. La psychogénéalogie permet de prendre conscience des problématiques et d’avancer sur le chemin de la libération…

N’hésitez pas à me contacter pour toutes questions ou demande d’information, en toute bienveillance et non-jugement.


Nathalie Strompers
Thérapeute en relation d'aide, psychologie énergétique et transgénérationnelle
Constellations Familiales et systémiques
Réflexologue professionnelle spécialisée
Reiki et soins énergétiques

A Vilvoorde (à 5 min du Makro) ou au Poséidon (métro Tomberg)

0497 72 58 36
n_strompers@hotmail.com